Site officiel de la commune de

PLUMAUGAT

patrimoine de Plumaugat

Notre dame de Bonne Rencontre :

notre dame de belle rencontre à Plumaugat

Ce sanctuaire dédié à Notre Dame du Mont Carmel doit son nom à un acte de remerciement à la Vierge accompli par les parents d'un enfant disparu qui avaient formé le vous de construire une chapelle à l'endroit même où ils retrouveraient leur enfant. Construite en 1583, elle marque aussi le besoin des catholiques de disposer des lieux de culte discret face à l'influence protestante.

Ancien Presbytère : le manoir de la rivière

notre dame de belle rencontre à Plumaugat

Bâti en 1678 par la famille De La Châtaignerais, il devint très vite « maison presbytérale » puisqu'un membre de la famille, le chanoine Anthime Eliot de la Châtaignerais, fut recteur de la paroisse de 1732 à 1763. Equipée d'une majestueuse cheminée de pierres, de plafond soutenus par de grosses poutres de chêne avec poutrelles transversales, un charmant escalier en spirale, cette maison n'en avait pas moins supportée les poids des années. Si bien qu'en 1923, après 240 ans d'âge, elle menaçait ruines aux dires de Mr Briend, recteur de l'époque.

Le détruire ou le rénover ? Telle était alors la question. Après plusieurs débats, il fut décidé de conserver la bâtisse. Deux pavillons sont alors venus alors encadrer le bâtiment d'origine. Celui-ci a vu sa façade nord recouverte d'un enduit à la chaux. Côté sud, la façade été refaite en pierres de Mégrit, comme les pavillons. Rénové au début des années 2000 par la commune, l'ancien presbytère est aujourd'hui devenu gîte de groupe.

L'Eglise St Pierre :

l'église de Plumaugat

Lors de la réunion des deux paroisses, les matériaux de l'église de Rougeul servent à agrandir l'église de Plumaugat. D'abord construite sur les bords de la Rance, cette dernière est déplacée au XV ème dans le bourg. Devenue trop petite et délabrée, au XIX ème, elle est remplacée à nouveau par un édifice plus grand dont la première pierre est bénie le 28 novembre 1877. La construction de celle-ci s'étale sur un quart de siècle car des difficultés se succèdent et retardent le chantier (la chute de la tour qui écrase l'église notamment). La bénédiction de l'église a finalement lieu le 17 novembre 1898. La flèche fut construite par la suite en 1900.

notre dame de belle rencontre à Plumaugat

Sur la façade sud de l'Eglise, vous pouvez remarquer un cadran solaire gravé dans une grosse pierre d'ardoise. Il proviendrait de l'ancienne église qui fut démolie en 1877, car il porte l'inscription « Ici est la maison de Dieu ». C'est l'Abbé Martel qui l'aurait réalisé si on en croit l'inscription au dos. Fixé ensuite au Presbytère, il tomba à cause du mauvais état de la façade, et fût alors apposé au mur de l'Eglise en 1984.

La chapelle de Benin

chapelle Benin de Plumaugat

Cette chapelle construite par les habitants du village de Bénin en 1609, est dédiée à Saint-Yves, quoiqu'on y vénère aussi Saint-Jean-Baptiste.

A l'intérieur, l'autel possède un très beau retable du 17è siècle qui proviendrait de l'ancienne église paroissiale. On y trouve deux niches contenant les statues de bois de Saint-Yves et de Saint-Jean-Baptiste. Le fronton abrite la Vierge et l'Enfant, et deux petits anges se tiennent suspendus de chaque côté.

A l'extérieur se dresse une croix du 15ème siècle, à fût octogonal, sculptée à l'image du Christ. Deux versions sont données quant à son origine : elle aurait été construite contre a peste, ou grâce au don d'une famille ne pouvant pas avoir d'enfants.

On trouve également à l'extérieur, la fontaine dédiée à Saint-Yves de la Vérité, où l'on vient en procession pour demander la pluie.